Carré Sénart : une journée en famille.

Le 31 août dernier, une journée de fifou nous attendait au Carré Sénart. Nous avons déposé bb Ba au centre de loisirs afin de tester 3 animations pour les 10 ans et plus.

Il est 10h45, notre programme commence par un escape game au locked up ! C’est notre première fois à tous les 5 !

Mais, un escape game ? Kesako ?

Le jeu consiste à s’échapper d’une pièce dans une durée limitée (ici 75 min) et se pratique principalement en groupe de plusieurs personnes.  Les joueurs doivent chercher des indices disséminés dans une pièce, puis les combiner entre eux pour pouvoir avancer dans l’énigme et sortir de la pièce.

Notre expérience au Locked up de Carré Sénart !

Bon déjà cela commençait bien car on avait pas trouvé la porte ! L’accueil est chaleureux ! On nous a réservé la salle « Prison » ! Un maître du jeu nous prend en charge et nous installe dans la pièce ! Les jujus sont menottés ensemble, Khayne à un barreau et mon ado et moi ensemble à un barreau du lit. Bon, cela se complique ! Mais cette mise en scène nous plonge directement dans l’atmosphère de cette room. Les règles nous sont expliqués, notre game master nous indique qu’elle nous surveillera tout au long du jeu et qu’elle pourra communiquer avec nous si besoin. J’ai adoré sa prestation, elle nous a fait pensé au groom dans la tour de la terreur de Disney ! Pour des fans de jeu de rôle comme khayne et moi, ce roleplay est un grand plus de ce jeu !

Nous avons adoré cette expérience surtout que nous avons réussi l’épreuve avec 1min30 d’avance !! L’histoire était bien ficelée, les énigmes étaient variées avec des degrés de difficulté variables. Je me suis vraiment sentie dans mon élément. Le temps imparti était juste parfait et l’aide apporté ponctuellement à bon escient ! L’équipe de Locked up est vraiment au top ! Nous avons très envie de tester les autres salles du coup !

Mais, cela sera pour une prochaine fois, il est temps de nous restaurer au Mezzo Di Pasta avant de rejoindre le Koezio pour une aventure un peu plus sportive !

Notre expérience au Koézio de Carré Sénart !

Le koézio est un parc de loisirs indoor.  Destiné à tous, sportifs ou non (à partir d’1m40), il est adapté aux familles, groupes d’ami(e)s,… et est construit autour d’une valeur forte : la cohésion d’équipe.

Le concept ? : nous sommes dans un centre d’entraînement pour devenir des agents spéciaux. Implication physique et connaissances seront la base des différentes missions.

Tout d’abord, nous avons enfilé nos tenues d’agent et nous nous sommes munis de notre bracelet électronique pour nous identifier à chaque étape du parcours. Plusieurs missions se déroulent au rez-de-chaussée. Plutôt fun pour ces premières épreuves mêlant notre sens de l’observation, notre mémoire, notre culture générale, notre agilité et surtout notre rapidité ! Bon, nous n’avons pas été très performant mais qu’importe, être ensemble et relever les challenges était le plus important pour nous.

En effet, l’esprit d’équipe, l’entraide, le dépassement de soi, et la confiance seront les maîtres mots de cette expérience. Ceci se révélera d’autant plus vrai au deuxième étage lors des différents parcours suspendus dans le vide et dans la pénombre.

Nous sommes ressortis ravis de cette découverte, même si cela nous a paru difficile par moment. Il est temps pour nous, de nous remettre de nos émotions avec une petite partie de bowling !

Notre expérience au BowlingStar de Carré Sénart !

Le BowlinStar dispose de 32 pistes, 33 billards, sur 5 000 m² d’espace détente. Autour d’un rafraîchissement, nous avons passé un agréablement moment, entre strike et balle de la loose.

Les jujus avaient les rails relevés sur le côté, cela leur a permis de jouer comme des grands. A nous cinq, notre partie a duré environs une heure. Une fois terminée, il était temps d’aller rechercher Bb Ba.

Nous avons adoré cette journée détente au Carré Sénart, une fois de plus ce centre de shopping a su tenir sa promesse : allier commerces, restaurations, loisirs et services dans un même environnement.

Notre classement :

Du côté des parents, nous avons préféré :

  1. Locked up
  2. BowlingStar
  3. Koezio

Du côté des 3 enfants, ils ont préféré  :

  1. BowlingStar
  2. Locked up
  3. Koezio

Et, vous ? quel est votre expérience préférée ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

The Men’s Club, voyage dans l’univers des barbiers américains

The Men’s Club ou comment voyager dans l’univers traditionnel des barbiers américains.

The Men’s Club est un salon de coiffure/barbier réservé à la gente masculine ! Une déco des années 30, des gros fauteuils en cuir, et nous voilà plongé dans l’univers des films de gangsters hollywoodiens !

Lieu de rencontre des mafieux, enjeux de pouvoir, virilité… voilà ce que l’atmosphère de The Men’s Club me fait ressentir.

Cet été, mon mari a eu la chance d’y tester une prestation au sein du  barbershop installé au centre commercial Carré Sénart. 

Au programme pour sa barbe :

  • un rasage à l’ancienne,
  • un savon à barbe appliqué au blaireau,
  • le passage d’une huile de rasage, d’une pierre d’alun
  • la pose d’une serviette chaude
  • l’application d’un baume après rasage.

Le geste est précis. Soucieux du bien être de monsieur,  le barbier a pris le temps de lui expliquer ce qu’il lui faisait. Il lui a également donné quelques conseils d’entretien.  Les produits utilisés au salon sont bio et fabriqué en France. Afin de prolonger l’expérience à la maison, la gamme de ces produits est disponible à la vente.

Mon mari a passé un agréable moment et a assumé en toute virilité de se faire pomponner pour la première fois de sa vie.

Le lendemain, il a d’ailleurs accompagné notre adolescent pour une coupe de cheveux stylée comportant un motif sur un des côtés. Le coiffeur savait exactement ce que notre grand attendait : une coupe originale et ultra tendance. Mission accomplie : notre Ado est reparti ravi, ce qui n’est pas toujours gagné à cet âge-là.

Résultat :

Bon plan avec la carte de fidélité carré sénart :

En bref, The Men’s Club c’est :

  • Un endroit sympa, masculin,
  • Une atmosphère lounge,
  • Un cadre agréable : de part la déco mais aussi l’ambiance musicale favorisant la détente,
  • Des barbiers/coiffeurs à l’écoute et professionnels.
  • Une première expérience réussie !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Avis sur le site « La coque personnalisée »

Comme toute geekette qui se respecte, on rêve toute d’une coque de téléphone qui nous ressemble, qui nous parle.

Depuis quelque temps déjà j’essaie de me retrouver, me ressourcer et aller de l’avant. Je lis des citations inspirantes chaque jour pour m’aider à me recentrer. Si seulement ces phrases pouvaient me suivre partout où je vais comme un rappel à l’ordre.

C’est alors que j’ai eu la possibilité de tester le site « la coque personnalisée » qui comme son nom l’indique propose des coques personnalisées.

J’avais déjà une coque rose qui brille mais après tout, allons voir ce qu’il propose en coque personnalisée pour les iphone 6.

Dans un premier temps il faut choisir la matière :

  • En silicone,
  • Rigide,
  • Rigide 3D,
  • Bois,
  • Sous forme d’étui.

Une coque souple en silicone aura plus tendance à absorber les chocs. Si pour nous, le visuel est important, la coque rigide reste l’option idéale. Avec des enfants, nous ne sommes pas à l’abri d’un accident, j’ai donc misé pour la « protection ». Mon choix s’est dirigé vers une coque en silicone car je voulais qu’elle soit résistante et transparente car j’aime la couleur de mon téléphone.

Ce qui m’a séduit le plus lors de la conception :

  • La possibilité de personnaliser la coque avec de l’écriture : 13 polices sont proposées + choix de la couleur et de la taille
  • 9 couleurs disponibles : Blanc, Bleu, Noir, Rose, Rouge, Transparent, Turquoise, Vert, Violet
  • la facilité pour transférer l’image souhaitée

Le résultat :

J’adore ma nouvelle coque qui pour le coup est vraiment personnalisée avec mon petit logo homemade et ces affirmations positives et motivantes comme je le désirais tant ! Je suis conquise et comblée !

L’entreprise se situe au Pays Bas et s’adapte aux marques suivantes : APPLE, SAMSUNG, HUAWEI, HTC, SONY, LG, BQ.

Les  points positifs  :

  • La confection est instinctive, facile et rapide,
  • Envoi rapide (sous 1 jour ouvré),
  • bon rapport qualité/prix
  • Le produit semble de qualité.

Les points négatifs :

  • Il n’y a pas de réel point négatif, néanmoins, je ne sais pas comment va vieillir ma coque : l’impression est en relief (agréable au toucher mais peut-être fragile)
  • La possibilité de mettre plusieurs images différentes sur la coque seraient top.

Pour les suivre : 

Coque personnalisée | Etui personnalisable | iPhone, iPad, Samsung Galaxy

sur Facebook : https://www.facebook.com/lacoquepersonnalisee/

sur Instagram : https://www.instagram.com/mypersonalisedcase/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cinéma Gaumont de Carré Sénart : Retour d’expérience

Le cinéma Gaumont du centre commercial Carré Sénart est le plus grand cinéma Gaumont d’Ile-de-France. Pendant 1 an, j’ai eu la chance d’y avoir une invitation permanente pour deux personnes. Mère de 4 enfants, ce cadeau m’est apparu comme le saint Graal ! Après des années loin des séances ciné, je pouvais enfin renouer avec un loisir que j’adore !

 

Présentation du cinéma :

Inauguré en mars 2002, il est situé dans le 77 (Seine et marne) au sein de la ville de Lieusaint, non loin de Melun. Ce cinéma d’une surface totale de 13 000 m², comprend 3543 places spectateurs, dispersées en 16 salles dont la plus grande allant jusqu’à 627 places. Il comporte deux niveaux, chacun accessible aux personnes à mobilité réduite grâce à un ascenseur.

Par sa taille, le cinéma Gaumont attire aussi de nombreuses avant-premières, parfois accompagnées par la venue des réalisateurs et des acteurs pour une présentation du film ou pour un échange après la projection. Idéalement placé au sein du centre commercial Carré Sénart, il est entouré de nombreux restaurants. Il peut être naturellement au cœur d’une soirée entre amis ou entre amoureux ou bien encore compléter une journée en famille au centre entre shopping et diverses activités régulièrement proposées gratuitement aux porteurs de la carte Carré Sénart (programme disponible sur le site).

Mon expérience :

Lors de cette année passée en tant que VIP, j’ai :

  • visionné 55 films,
  • testé les sièges DBOX,
  • assisté à l’apparition des places numérotées,
  • participé à la soirée « filles » spéciale 50 nuances les plus sombres.

L’avantage d’avoir une carte d’abonnement, c’est de ne plus avoir d’hésitation sur le choix du film. Français ? comique ? dramatique ? en version original ? animation ? bref tout nous est accessible !

J’ai adoré partager mon privilège avec mes amis ou ma famille mais j’appréciais également m’y rendre seule et vivre pleinement mes émotions. Une vraie bouffée d’oxygène ! On prend vite nos petites habitudes, petit détour vers le Starbucks le plus souvent pour un grand chaï latte … Mmmmmm

Il est difficile de sélectionner mes coups de cœur, néanmoins voici ceux qui me viennent directement à l’esprit :

  • Alliés
  • Lion
  • Beauté cachée
  • Avant toi
  • Un profil pour deux
  • Split
  • Logan
  • Les animaux fantastiques
  • Get out
  • Moi Daniel Blake

Comme vous voyez cela couvre différents univers. En général, j’avais plutôt l’habitude de choisir des films américains qui nous en mettent plein les yeux. J’ai apprécié découvrir des films plus touchant, plus poignant. Les comédies françaises j’avoue les réserver pour le petit écran et bien j’ai passé un excellent moment sur grand écran avec Alibi par exempte.

The ring et le dernier Pirate des Caraïbes ont été mes films tests pour les sièges DBOX. Vous connaissez ? Le principe est simple – et pas si révolutionnaire que ça – il s’agit de regarder son film sur des sièges qui vont se mouvoir en fonction de ce qu’il se passe à l’écran.

Cette option n’est pas présente dans toutes les salles et n’occupent l’espace que sur deux rangées de sièges spéciaux. Les fauteuils sont très confortables, plus grands que la moyenne, avec deux accoudoirs chacun. Sur le côté se trouve un petit écran qui indique que l’option est activée et où il est possible de régler l’intensité des mouvements.

Les sièges proposent deux types d’effets : les mouvements (gauche/droite, avant/arrière…) et les vibrations. Les mouvements dans Pirates des Caraîbes étaient agréables, on n’avait vraiment l’impression d’être sur le bateau.

 Les vibrations vont ponctuer les coups que vont se recevoir les personnages ou leurs actions, mais quelques fois trop… et cela nous sort du film plus qu’il nous y immerge.  J’ai testé volontairement deux styles différents de film. L’idée est intéressante et mérite d’être creusée, néanmoins l’option supplémentaire à 6  euros me freine un peu pour la choisir régulièrement. Cela vaut le coup d’essayer vous même et de vous faire votre propre opinion. Avec la carte pass (carte d’abonnement de Gaumont), cette option et incluse et cela peut changer la donne à mon avis.

Lorsque j’ai vu apparaître les places numérotées, j’ai trouvé cela bizarre et je me disais que les gens n’allaient pas respecter leur emplacement. Il s’avère que ce nouveau procédé est agréable en fin de compte, surtout les jours d’affluence. 

La Soirée !

Cette année m’a également fait découvrir les soirées à thème organisé par le cinéma où  l’équipe met un point d’honneur pour placer les cinéphiles en conditions pour la séance. Cela a été le cas pour la soirée spéciale « filles » à l’occasion de la sortie du film : 50 nuances plus sombres. Champagne, cadeaux, présence de marques, spectacle, le tout dans une ambiance incroyable !

 

Soirée filles #50nuancesdegrey au @gaumontcarresenart #ambassadeurcarrésénart #soireefilles #carrésénart

Une publication partagée par Leetha Coeurpur (@leethasworld) le

Je m’y suis rendue seule et j’y ai passé une excellente soirée ! Vivement février 2018 !! Le cinéma organise également des journées spéciales enfants, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester. Les places partant rapidement, il ne faut pas hésiter à réserver tôt.

Heureusement, ils ont un site (et 1 application) très bien fait pour se tenir informer et acheter les e-billets !

En résumé :

Malgré la taille de ce cinéma, je trouve qu’il reste à l’écoute et propose un cadre agréable et confortable.  J’aime le fait de me rendre au cinéma mais pas seulement pour voir un film ! Oui, je sais c’est la fonction première me direz-vous, mais j’ai apprécié découvrir la diversité proposée.

En bref, j’ai aimé ces moments de détente qu’il m’a procuré, ces moments partagés avec mes proches et découvrir ces événements qui apportent une autre vision du cinéma, un peu comme si celui-ci devenait plus proche de nous…

Merci Carré Sénart et Gaumont pour ce magnifique privilège que vous m’avez offert.

Retrouvez également le cinéma Gaumont Carré Sénart sur Facebook, Instagram et Twitter

A noter le bon plan avec la carte de fidélité du centre :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le souci du détail….essentiel ? ou superflu ? Un défi ou un écrit #42

le souci du détail

la découverte du thème de l’écrit « Le souci du détail… » de cette semaine 42 du projet d’Agoyae, les paroles d’une chanson me revinrent aussitôt en tête …

« C’est peut-être un détail pour vous
Mais pour moi, ça veut dire beaucoup »

Vous l’avez reconnu ?  Et oui  c’est « Il jouait du piano debout » de France Gall

Je ne pourrais vous dire justement pourquoi cela m’a marqué, je me souviens cependant que j’ai toujours eu un intérêt particulier pour ce que la plupart des gens remarque à peine.  Alors qu’à mes yeux ces détails discrets sont toujours apparus comme essentiels, pour d’autres, au regard plus rapide, ils passent pour superflus. Une différence de point de vue, sans nul doute… Pour certains, ce qui prévaut avant tout, est l’objet dans sa globalité. Tous les détails  auxquels l’objet final doit son histoire et sa réalité (forme, fonction, signification propre) sont volontiers relégués au rang de l’accessoire, bien souvent qualifiés d’éléments “non-importants”. Mais la notion de détail peut-elle réellement se réduire à cette supposée inutilité ? Néanmoins, un détail peut tout changer…

« Tout et rien à la fois, le détail est une notion paradoxale. »

Le souci du détail du point de vue ESSENTIEL

Dans certains cas, un détail peut faire la différence et peut nous mettre en alerte, nous indiquer un point qui cloche ou au contraire nous montrer qu’une personne est soignée ou attentionnée. Nous cacher des détails,  c’est aussi nous cacher  certainement des informations qui peuvent troubler nos représentations et notre jugement.

On peut également apprécier les détails dans un jeu, un film qui marqueront la qualité de la réalisation ou non.

Le souci du détail du point de vue SUPERFLU

Quelques fois et bien trop souvent s’attarder sur les détails peuvent nous bouffer la vie…details-icon-png-cc-by-3-0-it-1

  • « Pourquoi il a dit ceci ? »
  • « Pourquoi il ou elle a mis trois petits points à la fin de son texto ? »
  • « Pourquoi il ou elle a mis cinq minutes à répondre ? »
  • « Pourquoi cette moue ? ce regard ? ce sourire ? »

Cependant, Lâcher prise sur certains détails peut nous permettre de passer à autre chose, nous aider à prendre une décision.

pluie-d-etoiles

En bref, le souci du détail est une question de personnalité, de sexe aussi (les femmes sont plus attentives aux détails que les hommes) mais également d’environnement, de situation, d’occasion… Par contre, cette notion de souci du détail est peut-être juste une question de dosage. Qu’en pensez-vous ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Douleur abdominale ? et si c’était la vésicule ?

Lorsqu’on parle de douleur abdominale, on pense à l’estomac, au stress, à un ulcère, à de douleur vésiculel’aérophagie, ou tout simplement une crampe du diaphragme… Et si ce n’était rien de tout cela ? Si c’était des calculs dans la vésicule biliaire ?

Mes premières crises sont apparues lors de ma dernière grossesse, il y a trois ans. On pense alors que « c’est bébé », « que les organes ont bougé et qu’ils ont peu de place par rapport à notre état ». Il semble fréquent que les premières crises apparaissent lors d’une grossesse. 20% de la population ont des calculs biliaires.

Puis, quelques mois après la naissance de bébé, on refait une crise de douleur en haut du ventre, quasiment au milieu des seins. Cela est anxiogène, on pense au cœur ? Aucune position ne calme cette douleur qui nous poignarde et devient de plus en plus intense jusqu’à un PIC de douleur.

J’ai consulté, un médecin généraliste à l’époque, qui évoquait une bulle d’air au niveau de l’estomac… whaaa costaud la bulle d’air quand même me dis-je !! Pansement gastrique à prendre mais rien n’y fait… Quelques rendez-vous avec mon ostéopathe, mais on pense au stress, à une crampe musculaire au niveau du  diaphragme…

Le temps passe et je ne trouve aucun élément déclencheur de ces crises qui peuvent survenir aussi bien, le jour que la nuit, avant ou après un repas…. Je demandais même à mon ami Google une piste de réflexion et jamais mes recherches ont abouti à la vésicule biliaire. C’est la raison pour laquelle, je vous écris ce petit article en espérant que cela pourra aider certains d’entre vous.

Comment se déroule une crise de colique hépatique ?

Pour ma part, je sentais la crise arriver, non loin… soit la douleur arrivait jusqu’au pic de douleur, soit cela passait tranquillement. Fréquence variable : tous les 2 mois, tous les 15 jours, plus espacées mais avec des crises sur plusieurs jours….

douleurs-abdominales

La douleur se situait principalement au niveau de l’épigastre (n°2) sur la photo, et durait en moyenne deux heures (de 40 min à 6 heures indiquent certaines sources).

Lorsque la douleur arrivait à son Pic, il m’arrivait de vomir, j’avais l’impression que cela me soulageait un peu. La position semi-assise également, à masser ou compresser le haut de mon ventre et respirer le plus calmement possible. Puis la douleur diminuait petit à petit jusqu’à disparaître et enfin je pouvais me rendormir car j’étais épuisée.

Le plus souvent les crises arrivaient le soir et pouvaient me réveiller en pleine nuit. Aucun aliment ou évènement ont pu être détecté comme élément déclencheur.

A noter tout de fois, que la fièvre ou un ictère (jaunisse) peuvent survenir dans ces cas là, cela devient une urgence signifiant que la vésicule est inflammée.douleur dorsale

Une douleur dorsale du côté droit, voir l’épaule droite peuvent être présente. La pancréatite (inflammation du pancréas) est une complication rare mais parfois gravissime, pouvant nécessiter un séjour en réanimation.

La vésicule biliaire, késako ?

anatomievesicule

La vésicule biliaire est un petit organe faisant parti de l’appareil digestif se situant derrière le foie qui stocke la bile sécrétée par ce dernier. La bile sert à la digestion des aliments en particulier les corps gras ; elle est fabriquée par le foie et déversée dans l’intestin peu après l’estomac par un canal (le canal cholédoque) où se trouve la vésicule biliaire. La bile peut alors sédimenter et donner des calculs. lorsque ces derniers donnent des complications, il n’existe qu’un seul traitement : l’ablation de la vésicule biliaire (la cholecystectomie).

La cholécystectomie

coelioscopieElle est souvent faite par cœlioscopie (opération sous anesthésie générale et avec l’aide d’une caméra et une à quatre incisions allant de 5 à 20 mm, parfois moins). L’intervention dure entre 45 min et 2 heures en fonction de l’état de la vésicule. Avant l’intervention j’ai dû suivre un régime sans graisse stricte pendant 4 semaines, afin d’éviter toute crise, ce qui a fonctionné. Les résultats du bilan hépatique ont même été meilleur et j’ai perdu 3kg500 ;-). J’ai détesté prendre ma douche à la Bétadine la veille et le matin même de l’intervention (cheveux compris).

Bien suivre le traitement anti-douleur afin d’éviter de courir après celle-ci. J’ai eu la chance de pouvoir dormir sur un côté dès la première nuit et bien supporter les tiraillements du ventre mais nous ne sommes pas tous équitable par rapport à cela. Une amie avait encore du mal à marcher après le 4éme jour de l’opération par exemple. Nous pouvons reprendre un régime alimentaire normal mais je préfère y aller prudemment le temps que le canal cholédoque s’élargisse comme m’a expliqué mon chirurgien afin de compenser le rôle de la vésicule biliaire.

Quoiqu’il en soit, de me dire que je n’aurai plus jamais ces douleurs, cela vaut les désagréments de cette intervention… En attendant mon prochain rendez-vous avec le chirurgien (dans un mois), je ne dois pas porter de charge de plus de 5kgs, pas faire de sport, mais marcher le plus souvent possible… Pour les soins post-op, je dois prendre une douche chaque jour au savon de Marseille et sécher au sèche-cheveux, enfin laisser libre sans pansement les fils qui seront retirés dans une semaine.

N’hésitez pas si vous avez des questions, je me ferai un plaisir de vous répondre <3

pluie-d-etoiles

vésicule

Rendez-vous sur Hellocoton !

A mes élèves… le jour du bac #vismaviedeprof

A mes élèves…le jour du bac !

Souvent, on se pose la question sur le rôle de l’enseignant, son aboutissement… Par monts et merveilles on essaie d’atteindre l’excellence, le Saint Graal, mais pour quelle récompense ?bienveillance-wordle

Ce n’est hélas, pas la direction, ni l’administration qui vous donneront satisfaction. Tels des gérants d’entreprise, ils ne voient que les chiffres en oubliant l’humain… On ne fait pas prof pour la reconnaissance ou l’argent, c’est se leurrer… Alors pourquoi, s’obstiner dans cette voie ? Peut-être pour ceux qui sont à la base de notre profession : les élèves ?

Ce n’est pas toujours évident, et certains cours nous donneraient presque envie de démissionner, mais la plupart du temps c’est un chouette moment de partage !

Aujourd’hui, est un grand jour pour eux, pour moi aussi : l’Épreuve du bac de notre matière !

On découvre avec fièvre le sujet ! Est-ce que mes pronostics seront justes ? Auront-ils suivi nos conseils jusqu’au bout ? Une part de leur chemin doit commencer par eux, il ne faut pas l’oublier…

Je suis là, assise, de surveillance, et je les regarde plancher sur le sujet. Ce sujet pour lequel nous les avons tellement préparés. Je n’ai pas tous mes élèves dans cette salle, mais je suis passée les encourager et leur dire par un regard que je crois en eux !

Derniers conseils :

  • restez attentif, concentré,
  • prenez le maximum de temps,
  • lisez bien les consignes, les documents,
  • servez-vous de votre expériences en stage,
  • soyez logique et faites preuve de réflexion,
  • soyez précis dans vos réponses pour gagner le maximum de points.

Certaines ont été soulagé que je sois présente dans leur salle, comme une présence rassurante… Comme quoi un climat scolaire bienveillant favorise le bien être de l’élève. Elles étaient vraiment stressées et paniquées prenant enfin conscience de l’enjeu. Lorsque d’un coup, me vient avec une élève la même idée : une mini séance de relaxation afin de les aider à se recentrer sur elle-même. Je leur avais déjà montré une ou deux fois en cours :

En position de l’attention (pieds à plat sur le sol, les mains sur les genoux et le dos décollé du dossier), faire un scan du corps en partant des pieds jusqu’à la tête et prendre conscience du moment présent, de nos sensations, en se concentrant sur notre respiration et notre environnement.

Un peu de zénitude dans ce monde de brut !

L’heure approche… Elles se concentrent petit à petit, je sens leur inquiétude. J’ai confiance… elles le savent… Les sujets sont distribués. Tout comme elles, je suis fébrile à l’idée de découvrir le sujet. Mes prédictions sont justes ! J’espère qu’elles vont assurer.

Cela fait 1h30 qu’elles rédigent… je suis soulagée de les voir s’accrocher… Néanmoins, l’une d’entre elles ne se met pas au travail… le stress…

Je les regarde une à une et je me souviens de chaque instant passé avec elles pendant ces 2 ou 3 ans : leur changement, leur maturité, nos prises de bec, nos moments d’émotions, nos échanges, nos rires et nos remises en ordre…Certaines reviennent de loin, d’autres ont toujours été celles qu’elles sont aujourd’hui.13442235_498497497016331_7572868491096994280_n

Dans tous les moments difficiles que l’on peut rencontrer dans la profession, les élèves restent et resteront toujours la source de mon travail. Je souhaite préserver ce qui me relie au plaisir de l’enseignement : cette relation prof/élèves, cette relation humaine avec ses bons et moins bons côtés. Je veux garder en tête, toutes les attentions de mes élèves, comme aujourd’hui, où l’une d’entre elles m’a ramené du riz pakistanais fait maison !

Je veux et je dois garder en mémoire ce qui fait de moi une enseignante avant tout et continuer à prendre plaisir à enseigner si je ne veux pas me perdre dans la médisance et la malveillance…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !