iGraal ! A la recherche du meilleur cashback ;-)

Accro du Net, je ne pourrais plus me passer d’iGraal, lorsque je fais mes achats ! Pourquoi ? La raison est évidente : iGraal  nous permet de recevoir de l’argent lorsqu’on effectue nos achats en ligne : c’est le CASHBACK !

L’inscription sur iGraal est gratuite , vous trouverez sur différents onglets  :

  • Un comparateur de prix (toutes réductions comprises),
  • Les offres de cashback et des codes promo des marchands partenaires,
  • la consultation des avis des membres pour vous aiguiller dans votre achat,
  • le suivi du parrainage (le parrain reçoit 10% du cashback de son filleul),
  • Le mag.

IGRAAL

Pour ne pas louper un cachback, et optimiser nos recherches, nous avons la possibilité de télécharger une barre d’outil, ou l’application pour le téléphone.

La barre d’outils iGraal est un petit logiciel gratuit, discret et facile à installer, qui nous permet :

  •  De détecter automatiquement  les marchands
  • D’accéder aux codes promo en 1 clic

Je suis inscrite chez iGraal depuis 2010 et j’ai déjà cumulé et reçu 300 euros de cashback par virement (à partir de 20 euros).

Pour en savoir plus :  iGraal : cashback, comparateur de prix et codes promo

Bons futurs achats 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

MumAround

Je ne sais pas si vous avez déjà ressenti cette solitude pesante par moment lorsqu’on se retrouve en congé maternité et/ou parental… La majorité de nos proches sont au travail la journée… Alors, on se retrouve avec personne pour parler.

Je me souviens encore très bien de ce sentiment pendant mon congé parental pour les jumeaux. Je disais souvent que je me sentais seule alors que j’étais bien occupée avec les bébés.
Ce qui m’a beaucoup aidé à l’époque ?
– Le net, avec les forums de Mamans. (Euh oui Facebook n’existait pas encore)
– Des structures dans ma ville : halte-jeux, PMI (Protection Maternelle et Infantile)
– Mais surtout le contact humain de certaines voisines 😉 On a essayé 2 ou 3 fois de se faire des déjeuners à la Desperate Housewife ^^

 

Lorsqu’on est enceinte on se pose beaucoup de questions, on s’inquiète déjà pour notre petit bout qui grandit en nous. Que cela soit la première ou la troisième grossesse, il y a forcément un moment (aider par les hormones !), où on craque un peu car nous avons des difficultés à accepter les changements qui s’opèrent en nous…

A l’arrivée du bébé, on se retrouve souvent démuni devant l’allaitement. La fatigue et l’entourage n’aidant pas, on peut souvent être à deux doigts de tout arrêter avant même d’avoir commencé. J’ai eu la chance d’être entourée par deux amies (elles se reconnaitront peut-être) Attentives et à l’écoute, elles ont su m’apporter tout le soutien nécessaire…. BB Ba à 8 mois et demi et je l’allaite toujours à ce jour.

Au détour d’une page Facebook, j’ai fait la connaissance d’Ornella fondatrice de MumAround. Cette dernière m’explique que MumAround est un site communautaire d’entraide entre mamans d’un même quartier ouvert au grand public depuis Mai 2014.

« Partant du constat simple qu’une maman est en recherche permanente d’informations pratiques concernant son quartier, MumAround propose aux mamans d’intégrer la communauté de leur quartier pour s’entraider entre mamans voisines »

A l’aide de l’outil simple, sécurisé et entièrement gratuit du forum accessible à partir du site internet www.mumaround.com, (disponible également sur mobile), les Mamans ayant rejoint la communauté peuvent alors se retrouver pour échanger et partager des informations.

est administrée par une maman MumAround au moins qui a pour mission de modérer le contenu en cas de besoin mais surtout de faire vivre la communauté, de tisser le lien entre les membres et de s’assurer que les mamans obtiennent des réponses dans les plus brefs délais.
Alors, vous pensez bien que je n’ai pas hésité une seule seconde, lorsqu’Ornella m’a proposé de devenir administratrice de la communauté MumAround de Brie Comte Robert (77) ! A mon tour, j’ai l’opportunité d’apporter mon aide à d’autres mamans…

Si vous aussi, vous êtes tentée par l’aventure rejoignez la communauté MumAround de          Brie Comte Robert en vous inscrivant ICI.

 

Pour trouver votre quartier ou pour en savoir plus : consulter le site ICI

 

A bientôt, je l’espère 😉

Badge MumAround (1)

PS : vous pouvez également laisser un commentaire pour y poser vos questions

Rendez-vous sur Hellocoton !

Under The Dôme à Provins (77)

Une adaptation de la série américaine à Provins en Seine et Marne ??  Non, non …. quoique !?!? Je vous raconte…

Ce week-end , Puce à la Rillette et sa petite famille, sont venus à la maison. Fans de médiéval, nous voilà partis à PROVINS pour une après-midi. Pourquoi pas toute une journée me direz-vous ? he bien, disons qu’avec deux bébés, petite Puce de 10 mois et demi et BB Ba de 8 mois (sans compter maris et les 3 grands frères de BB Ba), il a fallu gérer au mieux la préparation du départ… A midi les minis pouces ont pris leur repas et puis nous sommes partis pensant trouver un petit quelque chose à grignoter sur place…

Une heure de route et nous arrivons sur place :PROVINSMagnifique cité médiévale 🙂 Avant de nous lancer dans l’aventure, nous débutons par un très bon spectacle de chevaliers.

16h30 ! Nous pouvons enfin visiter et flâner dans les rues lorsque  : 2014-08-17 08.30.45

Puce à la Rillette et moi-même restons bloquées sur ce panneau :

2014-08-17 08.31.21

 

Mmmmh !! On se regarde, on regarde nos hommes… « Il faut s’arrêter pour le goûter des bébés 😉 » et nous voilà rentrés dans « Le Dôme »….

On ne se doutait pas alors que le temps allait se figer O o … On aurait dû se méfier pourtant lorsque personne est venu nous accueillir, et débarrasser la table que nous avions choisie… Sur le moment, cela ne nous gêne pas, car on peut s’occuper de nos chères petites têtes blondes… Ha ! enfin une serveuse « Que désirez-vous? » , et bien une carte déjà çà serait cool … Elle doit nous prendre au mot car effectivement nous avions une carte pour 4 adultes… Nous passons commande…. Le temps passe… Les plats arrivent… sans les couverts ! Pratique ^^

Ha mince, nous n’avons pas de serviette …. s’il vous plait ! Et puis, nous n’avons ni sel, ni de poivre dans la poivrière, …. Cela fait une heure et demi que nous sommes dans cet endroit où le temps semble arrêté pour les serveurs… Puce à la Rillette décide de regarder sur tripadvisor et là on rigole moins : 5 médiocres – 6 horribles !

Nous faisons quoi ? Prenons-nous tout de même un dessert ?  nous sommes venu ici, rappelons-le,  pour le café gourmand…que seul Khayne, mon mari a pris au final !! Normal 😉 Très mécontente de leur service, je réussis à obtenir 4 cafés et 1 thé offerts… qui ont mis beaucoup beaucoup de temps à venir jusqu’à nous … d’ailleurs le sachet de thé n’a jamais trouvé le chemin jusqu’à notre table : peut-être était-il en dehors du Dôme ???

La tension monte, nous n’en pouvons plus de cette attente, nos bébés fatiguent, les plus grands en ont marre… c’est inconcevable !

En résumé : à fuir ! Nous avons pu trouvé une faille pour quitter Le Dôme ! Mais il est 19h…. boutiques, monuments à visiter ferment… Nous avons tout râté 🙁

Néanmoins, nous avons fait une petite ballade le long des remparts, avant de rejoindre la voiture sous un doux rayon de soleil que je partage avec vous…

2014-08-16 19.41.13

 

 

Moralité de cette histoire ? Pensez à consulter http://www.tripadvisor.com/  AVANT  de rentrer dans un restaurant :p

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

SHANTALA ou l’art de prendre son bain dans un « pot »

Une shantala ? Kesako ? clown

 Une shantala c’est une baignoire respectant la physiologie du bébé. Par sa forme en « pot » le bébé se retrouve davantage enveloppé par l’eau (qui reste par ailleurs plus longtemps plus chaude qu’une baignoire classique). Lui rappelant alors sa vie rassurante dans le ventre de Maman, il s’y sent serein.

SHANTALA : Le TOP des baignoires !

Utilisable dés la naissance on met 1litre et demi  d’eau seulement. Peu encombrante et peu lourde une fois remplie, on peut installer partout bébé pour son bain, pratique lorsqu’on a eu une césarienne pour s’installer en hauteur wink2

SHANTALA ou l'art de prendre son bain dans un "pot"

Une fois l’enfant trop grand, on peut s’en servir comme bac de rangement, astucieux, non ? cool

Mon loulou pourrait encore y tenir mais il éclabousse partout maintenant avec ses pieds !! Voilà ce que cela donne à 7 mois :

SHANTALA ou l'art de prendre son bain dans un "pot"

Si un jour le soleil revient, je la mettrais dehors où il pourra éclabousser autant qu’il le souhaite yes

Pour résumer :

  • Avantages: bébé se sent en sécurité, économie d’eau, l’eau reste chaude + longtemps, gain de place, réutilisable en bac de rangement
  • Inconvénients: je n’en vois pas
  • Prix : entre 16 et 20 euros selon les boutiques. Je vous conseille Maman Naturelle
  • Entretien : facile
  • Design-Attrait : forme originale. Il existe plusieurs coloris ; bleu, vert, blanc, jaune, orange et fushia (mais ce dernier est souvent en rupture de stock)

SHANTALA ou l'art de prendre son bain dans un "pot"

 

Qu’en pensez-vous ? Tenté(e) ??

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager via Gmail
Delicious
TechnoratiYahoo!Google BookmarksBlogmarks

Article original rédigé par Leetha et publié sur Leetha’s world
Reproduction interdite sans autorisation

Rendez-vous sur Hellocoton !

RECIT D’ACCOUCHEMENT BB BA : le 11.12.13

BB BA a 8 mois maintenant et je n’ai toujours pas écrit son récit de naissance… Étrange… dès le 1er mois maxi j’avais écrit celui de mon aîné en 2003 et celui de mes jujus en 2007… Peut-être que mettre sur papier rapidement ce que j’avais vécu allait m’aider plus rapidement à avancer dans mon acceptation de la césarienne…

Tout au long de la grossesse pour Baptiste, je me suis préparée à l’éventualité d’une naissance par voie basse après 2 césariennes, en étant toujours ouverte et prête à ma césarienne programmée…. Je mentirai si je vous disais que je ne rêvais pas de cette voie basse lorsqu’à mon 1er RDV à la mater, on m’a informé de cette maigre possibilité.

Alors, me voilà partie à tenter : ostéopathie, acupuncture, homéopathie, suivi avec la psychologue de la mater, contrôle du poids, préparation avec la sage-femme de ma ville… Malgré ma motivation et les bonnes dispositions de bb Ba, le STAFF de la mater ne veut pas prendre de risque : on me programme ma césarienne pour le mercredi 11.12.13….

Je pleure, je suis déçue au plus profond de moi… mon entourage est soulagée, car je ne prendrais pas de risque… Mon mari me dit « mais je croyais que tu avais accepté d’avoir une césarienne ?? » Oui, bien sûr que oui je suis prête mais je ne voulais pas de date, je voulais connaître la magie de partir précipitamment à la mater pour avoir un bout d’accouchement comme les autres femmes… Je voulais apporter ce qu’il y a de mieux à mon enfant…

Il me reste 1 semaine avant le jour « J » et je ne veux pas gâcher les derniers instants pendant lesquels je loge précieusement mon petit garçon. Je décide donc de me ressaisir !  Je change la vision de mon moment magique : au lieu de me demander chaque jour si c’est aujourd’hui qu’il va naître, je me demande s’il va bien rester au chaud et attendre sagement le 11 ! Sagement c’est le mot, je pense effectivement que c’était la meilleure solution (fin ? option de sortie ?) pour nous deux… Des récits de rupture utérine m’ont remis sur la réalité.

Ma DPA (date prévue d’accouchement) était le 22.12.13, avoir une césarienne seulement avec 11 jours d’avance sur le terme c’est une chance. C’est le bébé qui est resté le plus longtemps au chaud, par conséquent je n’ai pas eu la sensation qu’on me l’arrachait de moi…

 

RECIT D’ACCOUCHEMENT BB BA : le 11.12.13

 

Nous sommes le jour « J », ça fait bizarre, nous sommes en route pour la mater. Je me sens sereine, BB Ba a attendu !

Une fois arrivée, on me place sous monitoring et on me demande si j’ai des contractions. Comme je n’en ai pas, on ne va pas vérifier mon col… dommage ?? je ne sais pas… J’aurai voulu savoir si mon col avait bougé car je sentais mon corps travaillé pendant cette dernière semaine… mais à quoi bon ??

Beaucoup d’accouchement aujourd’hui, on sent le trafic d’influence… Le temps nous parait long… le stress monte un peu, c’est étrange d’être là sans perte des eaux, sans douleur de contraction…

On m’installe enfin dans la salle d’opération euh je préfère dire dans la salle d’accouchement par césarienne. J’ai la chance que mon mari soit auprès de moi. Je me sens entourée, j’essaie même de faire de l’humour avec l’anesthésiste avant la rachi (euh avec du recul ce n’est peut-être pas une bonne idée :p ). Je lui sors : « La différence avec une césarienne programmée, c’est qu’on n’est pas pressé de voir l’anesthésiste » Bah oui on n’a pas mal et cela reste impressionnant, cependant je gère comme une chef.

Je m’allonge, je réclame le miroir au-dessus de moi, je veux tout voir ! Incision !

Mon gros bébé sort grâce aux mains expertes de mon gygy (qui avait déjà fait ma césa pour mes jujus donc j’étais en confiance +++). Je dis « gros » car il pesait 4kg150 ^^

Bébé est déjà très tonique, tout va bien, on me le ramène pour un court moment de peau à peau, pendant qu’on s’occupe de moi : c’est magique !! Nous sommes tous les 3 ensembles. Mon mari part ensuite avec le petit, il a eu la chance de s’occuper de lui de B à Y (l’habiller entre autre). De mon côté, on m’amène en salle de réa, 1 à 2 heures après, j’ai la chance de voir mon mari et BB Ba me rejoindre pour cette fois-ci un plus long moment de peau à peau. Le bonheur !

 

J’ai vite et très bien cicatrisé physiquement et moralement. Bb Ba est un adorable bébé. Lorsque je repense à mon premier accouchement, je ne ressens plus de peine… Tout ce cheminement a été nécessaire et a pu porter ses fruits grâce à mon entourage et au soutien et écoute des professionnels de la maternité et de ma ville (mon ostéopathe et sage-femme). Merci <3

Partager via Gmail
Delicious
TechnoratiYahoo!Google BookmarksBlogmarks

Article original rédigé par Leetha et publié sur Leetha’s world
Reproduction interdite sans autorisation

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leetha’s world prend vie

Leetha's world prend vie

Leetha’s world prend vie, et c’est grâce à vous ! Merci du fond du cœur !

Pour l’occasion, j’ai ressorti mes crayons afin de personnaliser le blog, je vous présente donc la petite Leetha smile

J’espère que cela vous plaira sarcastic Qu’en pensez-vous ? Hésitez pas à me laisser un petit commentaire sous cet article ou dans le livre d’or, cela fait toujours plaisir money

 Leetha à Tahiti

A bientôt !

PS : Vous avez également la possibilité de vous inscrire à la newsletter (voir colonne de menu sur la droite wink2 )

Partager via Gmail
Delicious

Technorati

Yahoo!
Google Bookmarks
Blogmarks

Article original rédigé par Leetha et publié sur Leetha’s world
Reproduction interdite sans autorisation

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leetha, ou le pays des Elfes

J’aimerai partagé avec vous mon plus grand rêve d’enfant…
Lorsque j’étais toute petite, vers 6/7 ans, mon grand frère m’avait parrainé à un fan club qui se prénommait « Elfquest ». Ce fan club avait vu le jour grâce à la bande dessinée du même nom. Je parle au passé car ce club n’existe plus cry… A ce moment précis de ma vie je ne connaissais pas la BD. Ce qui m’avait plu dans ce club : c’est que l’on était un elfe qui faisait parti de la tribu des maîtres-loups. Je m’appelais « Goutte d’eau » (parce que j’ai la larme facile ???? oops). Mais je suis devenue rapidement orpheline, seule sans aucune nouvelle de ma tribu.

Puis des années après, vers mes 17 ans, je tombais par hasard dans une librairie, sur la bande dessinée « Elfquest » n°30. Je ne pouvais en croire mes yeux, ni mon cœur qui n’avait pas oublié… C’est alors que je décida de rattraper mon retard, j’avais de quoi faire avec tous ces numéros (que j’ai dévorés, d’ailleurs !!.) Mais, ma surprise n’allait pas s’arrêter là … Je faisais du jeux de rôle dans un club, et découvris dans un magasine spécialisé qu’Elfquest était également paru comme jeu de rôle.

Ha !!! C’en était trop, je ne pouvais le croire….ma tribu…Je me suis procurée le matériel nécessaire et voilà qu’Elfquest est devenu mon jeu et moi la première fille de mon club à devenir maître de jeu. Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu de rôle, faîtes le moi savoir et j’écrirais un article dessus.

Actuellement la seule source qui me relie à mon rêve c’est le site officiel américain et français, car l’édition française a été stoppé pour cause de désaccord après 39 BD et 1 hors série traduits.

Leetha, ou le pays des Elfes

Je suis là en train de vous parler de mon cœur, de ma passion….et je ne prends pas une minute pour vous décrire ce qui m’a fait rêvé…
Alors, voilà…Elfquest est une BD d’une quarantaine de pages toutes en couleur, avec une couverture cartonnée de format A4. Les auteurs et créateurs sont Richard et Wendy PINI. Ils sont tous deux « mari et femme » et ont su nous entraîné loin très loin dans un monde fantastique. Richard s’occupe du texte, des dialogues et Wendy des dessins (superbes !!!!). Aux Etats-Unis, la saga n’est pas terminé (il y a même eu un projet de film pour le cinéma qui est tombé à l’eau). En France, la Bd était publiée par les éditions Vents d’Ouest.

Ne vous étonnez pas de trouver comme titre « LE PAYS DES ELFES » pour la version française…. (ça fait un peu neuneu, mais bon…).

Les personnages sont attachants et tous très différents. Il y a des elfes (bien sûr), des humains, des trolls, des animaux de toutes sortes, et d’autres créatures mystérieuses…Tout ce petit monde vit dans le monde des deux lunes au temps qui correspondrait pour nous à celui de la préhistoire. L’histoire débute avec la tribu des maîtres-loups dont Finelame est le chef. Cette tribu, vivait paisiblement dans la forêt, en cohabitation avec les trolls (enfin plus ou moins je dirais). On les appelle maître-loup, car les loups sont leurs meilleurs amis, ils les chevauchent (oui, car ils mesurent 1m 40 environs) et communiquent avec eux par télépathie. Le seul problème avec cette vie près de la nature c’est : les hommes !

Terribles ennemis ces derniers ont mis le feu à la forêt et la tribu des maîtres-loup a du tout quitter et partir à l’aventure. Le monde des deux lunes est vaste et inconnu…que vont-ils découvrir ? Est-ce qu’il y a d’autres elfes comme eux ? Après une longue et épuisante marche dans le désert, ils découvrirent un village, où des elfes légèrement différents d’eux habitent depuis toujours.
C’est le peuple du soleil, ils sont de la même taille, les mêmes oreilles mais sont tout bronzés et n’ont pas les mêmes cultures, les mêmes pouvoirs magiques… Finelame tomba amoureux de la fille du chef du peuple du soleil qui s’appelle… euh…Leetah… (Voilà, pour l’histoire de mon pseudo wink2…) Je vous laisse imaginer ce que cela va déclencher…
Mais,  la tribu des maîtres-loup décide de repartir exploiter leur monde, car il y a peut-être encore d’autres elfes. C’est alors que leur quête commence…
Dans Elfquest, vous trouverez de tout : de l’amour, de la haine, du sexe (et oui, mais très soft, money…), la mort, de la magie, des vrais méchants….

J’aurais tellement de chose à vous dire…mais je veux vous laisser la magie de découvrir Elfquest et pour les curieux voici la vraie Leetah…

Leetha, ou le pays des Elfes

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager via Gmail
Delicious

Technorati

Yahoo!
Google Bookmarks
Blogmarks

Article original rédigé par Leetha et publié sur Leetha’s world
Reproduction interdite sans autorisation

Rendez-vous sur Hellocoton !