#défi de Novembre : jour 6 = mon pire souvenir d’école…

10352932_1666422210250930_7766111492829956202_n

  Depuis hier, je réfléchis et je n’ai pas réellement de pire souvenir d’école… Quoique attends ! Je viens d’avoir un souvenir !! Bon c’était en classe de neige, ça fonctionne ???

Oui je vous entends déjà penser : comment ça ? Etre en classe de neige et cela est un mauvais souvenir ?? Je vous raconte !! Attention ce qui suit va être gore :p

J’étais donc en classe de CP et nous voilà partis en classe de neige pour une dizaine de jours ! Tout était quasiment génial d’après mes souvenirs, car ma mère se souvient encore de ma phrase à mon retour : “c’était trop bieeeeen ! je pensais même que je n’avais plus de parents !” Pffff l’horreur cette phrase quand j’y pense maintenant…

Donc tout se passait très bien sauf au moment des repas ! Rien ne passait, j’avais la nausée, je ne pouvais rien avaler.. et là, débuta mon cauchemar … car on me forçait à manger, surtout le petit déjeuner car on partait au ski après….

Comme les moniteurs étaient sur moi, je cachais la nourriture dans ma serviette, mais même l’odeur du réfectoire me faisait vomir ! Après avoir vomi une ou deux fois et avoir créé un effet domino avec mes voisins de table, on me mit la pression… Je pleurais… Pour ne plus me faire engueuler car je vomissais et bien j’avais trouvé une solution pour que cela passe inaperçu :

 ATTENTION ÂME SENSIBLE S’ABSTENIR ! INSTANT CONFESSION –—–> je vomissais dans mon bol et buvais mon vomi … oui oui vous avez bien lu 🙁

Voilà le pire souvenir d’école de Leetha, 6 ans

Et vous ?

logo-defi-novembre

Pour découvrir le pire souvenir d’école des copinautes c’est ici 

RDV demain pour le thème n°7 = ma wishlist du moment

Les jeudis éducation : “Maman, pourquoi tu cries ?”

macaron-rdv-education

Je participe à un nouveau rendez-vous : les jeudis éducation chez  Les WonderMômes !

Le principe : Nous allons nous retrouver chaque jeudi pour papoter “éducation” afin de partager une astuce, une réflexion concernant l’éducation de nos petits bouts 🙂

Thème n°1 : “Maman, pourquoi tu cries ?”

Je suis maman de 4 garçons, pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, âgés de 11 ans pour l’aîné, bientôt 8 ans pour les jumeaux et 11 mois le petit dernier. Je suis plutôt une personne calme, ayant un quota de patience ÉNORME !

Mais voilà, un jour j’ai réalisé que j’étais une maman qui crie O o … Il faut remonter dans le temps, il y a environ 6 ans. A cette époque, j’étais en  congé parental pour m’occuper des jumeaux alors âgés de 2 ans. J’étais épuisée, au bout du rouleau… Eux : étaient des éponges et pleuraient donc beaucoup car ils devaient sentir ma fatigue. Avec seulement un singleton la période des 2 ans jusqu’à l’entrée en école maternelle est souvent un peu délicate : période du NON, période où ils veulent toucher à tout… Alors fois 2 !!

Afin de prendre une bouffée d’oxygène, j’ai eu la chance de pouvoir laisser les jujus à la halte-jeux de la ville, une à deux fois par semaine. Le lundi après-midi, on avait la possibilité de participer à un temps de parole avec une psy autour d’un café….

Un lundi, je dépose les jujus et je lis le thème de l’après-midi : “Maman, Pourquoi tu cries ?”  Cette question résonna en moi avec beaucoup d’émotion… Comment il savait que je venais de crier juste avant de venir en plus !! J’ai donc naturellement décidé d’assister à ce partage entre mamans.

Cela m’a permis de réaliser que je n’étais pas seule à vivre cela, et la psy a pu nous donner quelques pistes pour nous aider et nous soutenir. Les voici :

– A force de nous entendre toujours crier, l’enfant ne sait plus quand cela est important, grave,ou interdit ? = il faut alors apprendre à hiérarchiser le “NON” , c’est-à-dire qu’il faut adapter notre non et le ton l’accompagnant en fonction de la situation. Etre capable de laisser une  marge de manoeuvre en cas de grosse “bêtise”.

Accompagner notre NON avec notre regard = ne pas dire un NON avec un visage qui sourit ! On ne donne pas le bon code et l’enfant ne pourra pas assimiler ce NON  comme un vrai NON ferme et définitif = donc jouer de la communication para-verbale : sourcils froncés, pas de sourire, gestes…

– La psy nous a également fait un topo sur la maturation du cerveau de l’enfant. Elle nous apprend qu’il n’agit alors que par pulsion = “tiens, je vois une prise !” —> je la touche direct (sans se demander s’il peut, si cela est dangereux ou autre). On réalise alors que l’enfant, lorsqu’il nous regarde avant de toucher la plante verte, ne nous provoque pas, c’est juste pulsionnel.

– Il faudra donc s’armer de patience, et être capable de répéter sans relâche, jusqu’à ce que les connections nerveuses se créent et qu’enfin notre enfant puisse écouter nos discours et non plus que les entendre.

– Lorsque l’enfant grandit, il faudra être capable de tenir ce que l’on dit = si on informe notre enfant qu’il sera puni s’il continue —–> il faudra vraiment le punir, car sinon il continuera toujours ses actions en se disant que les punitions ne viennent jamais.

– Essayer de toujours se laisser “une porte de sortie” = afin de ne pas se laisser submerger par sa colère, —–> faire semblant que l’on a atteint nos limites alors qu’on a encore un bon tas de patience :p 

Tout cela devrait nous aider à éviter les cris 24h/24, qu’en pensez-vous ?

76b46775Retrouver le jeudi éducation de :

Wondermomes: Leur faire découvrir d’autres rites, d’autres croyances, d’autres cultures
Drole de maman: Apprendre à donner, oui mais à qui?
ELLAFAYLAGAFFELEBLOG: STP MERCI!
Les aventures de la famille Bourg: {DIY} Création d’une boite aux lettres double
Maman super Geekette : se sentir démunis
Maman mammouth.: Croire au Père Noël, oui ou non ?
Map’tite tribu: Les vacances #jeudiseducation #igersvendee
Pap’à la maison: Familiariser les enfants avec les insectes
Papa blogueur: Je n’ai pas envie d’entendre ce que je dois faire
Relaxation dynamique: Corps et confiance en soi chez l’enfant : une relation forte.
Vivi mams31 blogue: Mon enfant veut un animal de compagnie

Défi de Novembre : jour 5 = Une photo souvenir

1235950_1605585116331817_4031615081183266605_n

Lorsque j’ai pris connaissance du thème n°5, je pensais vous partager une photo de notre voyage de noce à Tahiti… et puis, j’ai eu envie de vous parler d’un moment plus précis de ma vie : un souvenir gravé à jamais dans mon coeur. Voici ma photo souvenir :

papa

Ce n’est pas du jour de mon mariage que je souhaite vous parler, enfin si ! Mais je dirais plutôt que je souhaite vous parler du jour où mon père a pu être pour moi  à la fois “père et maire”

La vie passe trop vite et on ne profite pas assez des gens que l’on aime. Ce 13 juillet 2001, j’ai eu la chance d’avoir mon père près de moi, il était maire adjoint et il a pu nous marier !! Tout un symbole ! Je me souviens encore de son discours qui résonne encore dans ma tête : “Je me pose une question ! Est-il plus difficile d’être père ou mère  ? Aujourd’hui je suis heureux d’être les deux à la fois !”

76b46775

 

Bon, pour mon mari, c’était la méga pression lol !! Mais je ne pouvais ne pas être plus fière ! 2 ans après notre mariage, il est devenu grand-père pour la première fois ^^ Je suis heureuse d’avoir pu lui faire connaître ce statut de Papi qui l’attendait tant ! Hélas en janvier 2005, il nous quitta après s’être courageusement battu contre la maladie…

Dorénavant, il ne sera plus là lorsqu’il y aura  des événements important dans ma vie… plus présent physiquement, mais dans mon coeur , il le sera toujours, même si  ce dernier le pleure encore…

RDV demain pour le thème n° 6 : mon pire souvenir d’école

logo-defi-novembre

Cet objet que mon père aurait pu m’offrir : RESQME® #concoursinside

Mon père était un homme prévoyant, qui vivait même dans l’hyper-prudence. Il faisait de la prévention : une priorité ! Que cela soit par rapport à la santé, aux  risques d’accidents domestiques ou par rapport à la sécurité routière, mon père se tenait toujours informé  des dernières obligations, recommandations et nouveautés.

Je suis née et j’ai grandi dans ce cocon… Lorsque j’ai atteint l’âge de conduire, mon père m’avait préparé mon petit kit de survie : ciseaux pour couper la ceinture, gants au cas où il y a du sang, cravate pour éventuellement faire un point de compression en cas d’hémorragie et pouvoir faire  en dernier recours un garrot.

Mon père était souvent en déplacement pour le travail, donc souvent sur la route. Il me semble me souvenir qu’il avait eu l’occasion d’apporter assistance à des victimes d’accident de la route, 2 ou 3 fois au cours de sa vie. Alors l’histoire de me laisser une paire de ciseaux ou cutter dans la voiture ce n’était pas pour rien…

Mon père, c’était le genre d’homme à vous offrir à Noël : couverture de survie, triangle, gilet jaune fluo de sécurité… Ce fût d’ailleurs ce que nous avons reçu mon frère et moi lors de son dernier Noël, alors que lui-même était à l’hôpital…

Alors, lorsque Sonia de Resqme® m’a contacté pour me parler de cet outil de survie, je n’ai pu m’empêcher de penser à cet homme, pour qui la sécurité était un art de vivre.

photo 2

Qu’est ce que Resqme® ? = “C’est simple : resqme® est à la voiture ce que le marteau de survie est au train. Cet outil de sécurité et de survie 2 en 1, vous permet de couper une ceinture de sécurité bloquée et de briser n’importe quelle vitre latérale coincée. Fabriqué aux Etats-Unis et certifié par l’organisation d’inspection technique allemande TÜV, resqme® fut à l’origine développé pour les équipes de secours (pompiers, ambulanciers et forces de l’ordre). Depuis, il est devenu une solution incontournable pour la sécurité de chaque automobiliste. Le clip permet d’accrocher resqme® à votre porte-clés et de le décrocher facilement. La lame acérée et protégée par le clip est conçue pour couper les ceintures de sécurité. Grâce à un double ressort interne, la pointe d’acier vient briser la vitre avec une pression de 5 kg.”

photo 3

Les 3 points forts  :

Capture

 Où peut-on l’acheter ?

Disponible dans tous les réseaux de la grande distribution, la plupart des centres auto, et même par certains concessionnaires automobiles, resqme® s’affiche à un tarif public entre 10 et 12 €. Equipez-vous et offrez-le à vos proches !

Je tiens à remercier Sonia de Resqme®, qui me donne la possibilité de vous offrir 5 Resqme®, et ainsi honorer la mémoire de mon père qui m’aurait sans doute offert cet objet à Noël…

Comment gagner votre Resqme® ?

Compléter le questionnaire ci-dessous et laisser un commentaire pour valider votre participation.

photo 4

Bonne chance à tous !

 

Défi de novembre : Jour 4 = Pourquoi ce titre pour mon blog ?

10801860_1665150790378072_5343145334117087647_n

Pourquoi Leetha’s world ??? Peut-être devrais-je commencer par vous expliquer qui est Leetha …

Leetha (orthographiée Leetah)  est le nom d’une Elfe (j’adore les elfes), dans la bande dessinée américaine ELFQUEST . Dans un de mes premiers articles, je vous en parle : Leetha ou le pays des Elfes.

Ce pseudo, me suit déjà depuis une bonne quinzaine d’années, sur les forums (sur magrossesse.com par exemple), sur les jeux en ligne (MMORPG telque Everquest, WOW,..) Alors Leetha : c’est moi, c’est une partie de moi…

Dans ce blog je suis partie du désir de partager avec vous différents thèmes qui me tiennent à coeur, en passant par Tahiti, ma vie de maman, ma vie de geekeuse, mon côté girlie que je préserve avec tous mes garçons, le monde féérique qui me fait rêver…Alors regrouper tout cela sous le terme de “World”, est venu comme une évidence… un peu comme si je vous souhaitais la Bienvenue dans mon monde <3

RDV demain pour le thème 5 : une photo souvenir 😉

logo-defi-novembre

Crème pour le change 1,2,3 Mustela #Universpara

Comme je vous l’indiquais dans un de mes précédents articles sur la parapharmacie en ligne Universpara.com, j’ai eu la chance d’être sélectionnée comme blog partenaire au sein de leur programme “DE BLOGS ET DE BEAUTE”.

J’ai eu donc l’occasion de tester la crème de change 1 2 3 de Mustela qui prévient, soulage et répare les irritations et rougeurs du siège.

mustelaDepuis mes jumeaux, il y a 7 ans, j’ai pu constater que certains produits avaient évolué. Je ne connaissais pas cette nouvelle crème de change ! J’étais par conséquent, ravie de la découvrir avec BB Ba (10 mois)

Pour moi, lorsqu’on me parle produits pour bébé ou odeur de bébé, Mustela est la première marque qui me vient à l’esprit, l’ayant moi même utilisé enfant ^^

Mais depuis, le Bio a pris de plus en plus d’importance dans le coeur des Mamans, et d’autres marques ont fait leur place…

Mustela n’est pas Bio, qu’on se le dise mais a évolué pour être le plus naturel possible : “Formulée avec 98% d’ingrédients d’origine naturelle, la Crème change est sans conservateur et sans parfum elle garantit une tolérance maximale dès la naissance, y compris les bébés sortis de néonatologie.”

Pourquoi, ce nom 1 2 3 ? Car :

mustela 2Mon avis à l’utilisation :

– la crème s’étale très bien, n’est pas pâteuse, ne colle pas

– elle s’élimine bien

– agit rapidement, Bébé Ba a eu quelques rougeurs, que la crème a su neutraliser dès la première utilisation !

– pas d’odeur

– 2 formats possibles : 50 ml ou 100 ml (le 50 ml est astucieux pour être glissé dans un sac)

– le bouchon est sous forme de clapet, pratique pour ne pas le perdre (surtout en sortie) et hygiénique

– son prix : 4.89 euros pour la version 50 ml et 6.91 pour le 100 ml

Les + de commander sur UNIVERS:

– descriptif du produit bien détaillé

– caractéristiques du produit complets

– présence d’un onglet “notre conseil” = ici sur la peau de bébé, quel produit privilégier…

Pour conclure :

Une crème de change efficace et agréable à utiliser, aussi bien pour maman que pour bébé, je la recommande !

Défi de Novembre : jour 3 = Mes séries TV du moment

10676418_1664643867095431_7384725368406304913_n

 

Après vous avoir dévoilé mon plus grand rêve ici , je vous présente aujourd’hui mes séries TV du moment !

Cherchant une série à regarder en replay, j’ai découvert Mistresses sur TEVA, j’ai regardé le 1er épisode de la saison 1. Ce qui m’a  plu c’est de retrouver l’actrice  Alyssa Milano !

Mistresses

Les amours d’un groupe d’amies d’une trentaine d’années, qui se sont connues à l’université mais dont les vies ont pris peu à peu des chemins différents. Impliquées dans des histoires complexes, parfois secrètes et souvent scandaleuses, elles bravent les tempêtes ensemble…

21010107_20130604124537672.jpg-c_160_214_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Mon avis : une bonne série pour fille^^J’aime retrouver les histoires de ses 4 amies

 

En steaming en ce moment, ne pouvant attendre, nous regardons avec mon mari THE WALKING DEAD Saison 5 !

The-Walking-Dead-Season-5-copy

Mon avis : Une bonne petite série de zombies où il faut avoir le cœur bien accroché !

 

BEING HUMAN version US en replay ! Mon coup de coeur ! J’ai regardé les 4 saison en replay , et en Streaming ^^

being-human-us-511a98edbe9a8

Trois colocataires âgés d’une trentaine d’années tentent de s’entraider et gérer ensemble la difficulté de mener une double-vie… Il faut dire que l’un est un loup-garou, l’autre est un vampire et le dernier est un fantôme !

 

Mon avis : des personnages attachants, que l’on a envie d’aider !

Shameless ! version US , nous avons terminé il y a peu la saison 4 de Shameless sur canal

shameless-us

Pour les enfants Gallagher, la vie est tout sauf un long fleuve tranquille… Fiona, l’aînée, âgée de 20 ans, élève du mieux possible sa soeur et ses quatre frères. Leur mère, Monica, les a abandonnés pour refaire sa vie avec une femme. Quant à leur père, Frank, paumé, chômeur et alcoolique, il dilapide l’argent des allocations familiales…
Remake de la série anglaise du même nom : Shameless.

Mon avis : une série qui me fait halluciner !!! Jusqu’où iront-ils ???

Les séries que j’attends : Once Upon a Time, Devious Maid, Arrow, et l’ultime saison de Drop Dead Diva ! Voilà un petit échantillon de séries que j’aime, comme quoi il est possible de passer du girlie, au gore, en passant par le fantastique :p

Et vous, quelles sont vos séries TV du moment ?

RDV demain pour le thème n°4 = Pourquoi ce titre pour mon blog ?