L’autonomie des enfants #tablerondedemams

Coucou les Mam’s

Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle table ronde des Mam’s organisée par  Cécile du Mâle de Mère sur le thème suivant :

L’autonomie des enfants : ou comment les laisser prendre leur envol sans en faire trop ni trop peu ?

11992065_1481774732117448_1104371742_n

C’est marrant mais j’aurais vu plutôt ça comme phrase : L’autonomie des enfants : ou la liberté des parents 😉

Je me souviens que l’approche de l’autonomie a bien été différente entre mon grand et mes jujus.

Tristan, mon aîné, a très rapidement voulu faire tout, tout de suite, tout seul ! A s’énerver lorsqu’il n’y arrivait pas ! Car dans sa tête il était prêt mais son corps ne suivait pas ! Que cela soit pour les repas, la marche, s’habiller etc… il a été très vite autonome à mon grand désespoir, je me sentais inutile comme Maman…

Bon par-contre avec les jujus, l’histoire était tout autre… pour aller plus vite, j’ai beaucoup fait à leur place…  Je ne les ai donc pas encouragé, à relever des défis et ils sont donc restés longtemps très dépendant de moi. Ils ont pris par conséquent leur temps pour tout ! A mon grand désespoir également !!!

Alors avec l’arrivée de BB Ba j’ai essayé de doser mon aide auprès de lui ^^ A vrai dire, je pense qu’en étant le petit dernier, Bb Ba très observateur veut rapidement aller jouer avec ses grands frères. La place dans la fratrie doit y jouer un grand rôle.

Je suis également prof, et je me suis vite rendu compte que l’autonomie est primordiale : pour eux, pour nous et surtout pour leur avenir !

Etant une adepte de la pédagogie bienveillante, et ayant animé une formation sur le sujet, il nous est apparu avec mes stagiaires que l’autonomie faisait partie de la bienveillance que l’on peut apporter aux élèves. Car être autonome permet d’aller vers la confiance en soi !

“L’autonomie, c’est bien plus que devenir grand. C’est aussi avoir assez confiance en soi pour oser poser certains gestes et devenir indépendant, capable d’agir et de réfléchir par soi-même. De plus, en devenant autonome, donc plus détaché de ses parents, l’enfant développe son estime de lui-même tout en se créant une vie intérieure stable et riche qui l’aide à éviter l’ennui et à se défaire de sa dépendance aux autres.” source : Maman pour la vie

Je vous livre ici, quelques réflexions à ce sujet :

Pour tendre vers l’autonomie il faut  :

  • laisser l’enfant faire ses propres expériences et faire des erreurs (dédramatiser les échecs et le statut de l’erreur)
  • ne pas faire à leur place, ne pas leur proposer systématiquement notre aide
  • les guider sans être trop sur leur dos (les conseiller), leur rappeler leur tâche si besoin
  • les encourager et les valoriser (tu es capable de faire seul)
  • leur donner des responsabilités (mettre la table, faire son lit le matin, se brosser les dents seul… par exemple)
  • les féliciter lorsqu’ils atteignent lors objectifs
  • le laisser exercer sa liberté tout en le protégeant, mais sans le surprotéger

pluie-d-etoiles

Et vous ? Avez-vous des astuces ?