Attendre des jumeaux ! #TeamMultiples

 

11831733_1631570147124688_7065175633060184792_n

Attendre des jumeaux est bien souvent source de questionnement, de crainte et semble irréel. Après 9 ans en tant que maman de jujus, je peux dire maintenant que cela est une expérience extraordinaire, néanmoins cela n’a pas toujours été évident à vivre au quotidien, il faut bien l’avouer !

Nous avons découvert que j’attendais des jujus à l’écho du 1er trimestre ! Autant pour le 1er, on se posait la question de savoir s’il y en avait deux et bien cette fois-ci cela ne nous avait même pas traversé l’esprit ! Je me souviendrai toujours de cette journée…

En chemin, nous nous réjouissons, mon mari et moi de cette grossesse et rêvions de ce futur enfant : « Ça va être facile, avec notre grand tout s’est bien passé » « On a rien a racheté, car on a tout gardé »…

Arrive l’heure de l’écho, je m’installe, l’obstétricien passe la sonde sur mon ventre… Nous pose la question si j’avais déjà passé une écho avant celle-ci… Non, pourquoi ? Cela m’inquiète un peu. Puis le téléphone sonne, il répond en laissant la sonde sur mon ventre. Il raccroche et s’excuse pour ce contre-temps. Je lui réponds : « Ce n’est pas grave, on admire notre bébé. » et là il me lance : » Ha ? parce que moi j’en vois deux ! » Ho purée !!! Effectivement tout est en double !!! Il y a en un au-dessus de l’autre et on avait rien vu !! Me voilà prise d’un fou rire, mais c’était nerveux ! C’est pas possible, je rêve… nous n’avons pas de jumeaux dans nos familles…

A cet instant, je regarde mon mari et je me dis « Mon dieu il va s’enfuir ! » En sortant de la consultation, on s’est arrêté boire un verre au café du coin, histoire de nous remettre de nos émotions. J’ai pris un jus d’ananas pour me rappeler notre voyage de noce à Tahiti, et là les angoisses fusent ! Il faut qu’on déménage, l’appart est trop petit. Il faut changer de voiture, acheter un autre lit, transat, etc….

J’ai pleuré pendant 1 semaine, j’étais perdue entre la joie d’attendre deux enfants et la peur de pas savoir comment faire et si on allait réussir à s’en sortir ! J’étais consciente que cette grossesse devenait une grossesse à risque et que je devais faire très attention à moi. Les bébés pouvaient naître prématurément et j’avais peur d’être séparée d’eux à la naissance. Ayant vécu une premier accouchement difficile avec une césarienne en urgence et une séparation avec mon grand, je ne voulais pas revivre cela.

J’ai passé ma grossesse à m’inquiéter pour eux : est-ce que les deux grossissent bien ? Est-ce que tout se passe bien pour eux ?

J’ai eu une première angoisse avec le tri-test, j’ai été révélé à risque pour la trisomie 21… on me proposa une amniocentèse que j’ai refusé… je ne voulais pas prendre le risque de faire une fausse couche, et si un des deux était porteur de l’anomalie génétique, on ferait quoi ? Un obstétricien m’avait répondu que l’on pouvait retirer le fœtus malade mais au risque de perdre l’autre… ce n’etait pas inimaginable pour moi. Heureusement tout a été normal de ce côté là.

JUJU 6 MOIS ET DEMIEtre enceinte de jumeaux, c’est aussi avoir un risque de finir sa grossesse alitée… alors j’ai angoissé aussi là-dessus… car avec un bout de chou d’à peine 3 ans, il n’est pas toujours évident de pouvoir se reposer… et pourtant LE REPOS est le mot d’ordre à respecter !

J’ai relativement été assez en forme pendant ses 7 mois et demi, je prenais le bus pour me rendre à la maternité ce qui rendait malade ma mère. J’avais un tour de ventre d’1 mètre 23 ! Les 2 dernières semaines devenaient de plus en plus pénibles pour les déplacements et pour mon dos. Je portais une ceinture de maintien pour mon ventre afin de me soulager. Mon mari devait me rouler dans le lit et il a fallu mettre en place des stratégies pour se tourner dans celui-ci : le fameux 3 étapes. Les derniers jours, mes jambes avaient gonflé. Mon mari me les massait et m’aidait à les allonger.

Malgré ces angoisses et ces désagréments j’ai adoré être enceinte de mes jumeaux. De les voir se répondre lorsqu’un des deux gigotait dans mon ventre. Ils m’ont fait la surprise de choisir leur date de naissance, un matin dans mon lit j’ai senti que je perdais les eaux. C’était mjujusagique pour moi qui devais avoir une césarienne programmée. Je vous laisse découvrir le récit de leur naissance où j’ai eu la chance d’avoir un bel accouchement grâce à une équipe au top à la maternité des Lilas.

Alexandre et Aurélien sont nés le 03 janvier 2007 à 35 SA + 3 jours (soit 7 mois et demi de grossesse). Avec un poids de 2kg900 et 47cm chacun, nous avons eu la chance de ne pas être séparés et ce fût un véritable bonheur. Leur naissance restera un moment magique gravé dans ma mémoire et mon cœur.

pluie-d-etoiles

Voici les témoignages de mes copinautes de la Team Multiples :

Poulpettes à paillettes :   http://poulpettesapaillettes.com/grossesse-cesarienne-liberation/

Maman Double Mixtehttp://www.mamandoublemixte.fr/2016/01/jai-eu-des-jumeaux-grossesse-et.html

Parents de jumeaux :  http://www.parents-de-jumeaux.fr/le-blog/article/Acccouhement-premature-douceur

Twins And Us : http://www.twins-and-us.com/temoignage-grossesse-accouchement-jumeaux/

Maman Pouce : http://maman-pouce.com/2016/01/18/naissance-jumelles-accouchement-jumeaux-1/

Sweetdaddy http://www.sweetdaddy.fr/laccouchement-et-la-grossesse-chez-les-multiples/

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires à propos de “Attendre des jumeaux ! #TeamMultiples

Un petit message ?