Défi « Retrouver son enfant intérieur » #defiouecrit2016 semaine2

Je vous retrouve pour la semaine 2 du Défi ou écrit 2016, projet lancé par Agoyae pour une année sur la route de la bienveillance.

J’ai décidé cette semaine de me lancer dans la partie défi : écrire une lettre à l’enfant que j’étais et tous les matins m’adresser 4 messages positifs.

Chère moi,

Tu dois avoir onze ans et tu t’en veux d’une pensée que tu as eu la veille de ce 11 mai 1990. Tu n’avais pas encore réellement connu la perte d’un être cher et tu t’es alors demandée ce que cela changerait dans ta vie si quelqu’un de ta famille mourrait, puis tu as fermé les yeux et tu t’es endormie. Quand soudain, le téléphone sonna à quatre heures du matin et tu as entendu ta mère, en pleurs, prononcer ces mots à ton père : « C’est Papa ! Il est mort ! »

Tu as toujours cru que cela était de ta faute, mais je te rassure ce n’était pas le cas. Une simple coïncidence ou peut-être un pressentiment…N’ais pas  peur de tes pensées ou de ce que tu ressens. Ta grande sensibilité même si elle peut te faire mal parfois, est une force crois moi ! écoute toi, écoute tes ressentis, tu verras la plupart du temps toujours juste.

Comme beaucoup de personnes, tu feras de mauvaises expériences, mais cela ne fait pas de toi une mauvaise personne. Néanmoins il faudra apprendre à ne plus se laisser marcher sur les pieds.

Tu as énormément de volonté et tu es quelqu’un de déterminé ! Après de nombreux échecs à des concours, tu trouveras ta voie dans l’enseignement. Hélas, ton manque de confiance en toi et  ton défaut de vouloir sans cesse te justifier te porteront préjudice… Tu n’as rien à prouver à personne !

Les années passent et tu devras de nouveau faire face à la mort… celle de ton père… Tu regrettes de ne pas avoir passé plus de temps avec lui, tu ne pensais pas qu’il partirait si vite. Dis toi, que tu étais là et que tu l’as accompagné lors de son dernier souffle. Je suis fière de toi pour cela, de lui avoir tenu la main et de l’avoir rassuré du mieux que tu pouvais. Il serait également fière de la femme que tu deviens.

Tu es également une mère douce et aimante, tu auras 4 beaux garçons dont des jujus. Ne t’inquiète pas tu t’en sortiras ! Hélas je dois te dire que tu n’accoucheras jamais par voie basse, mais cela ne fait pas de toi une non-mère ou une non-femme, je vois plutôt une femme courageuse et toujours soucieuse du bien-être des autres.

Il faudra cependant que tu penses à toi de temps en temps et que tu acceptes l’aide que l’on peut t’apporter sans honte. Tu portes beaucoup de choses et cela se traduira par une grosse prise de poids… Lâche prise ma belle et recentre toi sur toi, car la bienveillance commence par soi-même !

Tu rencontreras ton mari à quinze ans et demi et je pense qu’il peut être fière de toi et qu’il a de la chance de t’avoir. « Tu es une belle personne, Leetha » c’est ce que tes amies n’arrêteront pas de te dire et tu es la dernière à t’en rendre compte. Je t’encourage à rester telle que tu es !

Ton entourage t’aime beaucoup, ami(e)s, famille et élèves aussi !

Je dois te mettre en garde contre les envieux et les narcissiques pervers ! Ils sont capable de faire des ravages pour leur avancement personnel. Il te faudra voir un psy pour comprendre comment agir avec ces gens qui ont réellement besoin d’un psy eux !

Je suis fière du chemin que tu vas parcourir, tu sais rebondir et te servir des mésaventures pour avancer. Sur ton chemin, tu rencontreras des personnes comme toi, tu auras des amitiés fortes, ces amies qui sont comme des sœurs pour toi.

Je ne suis pas inquiète, tu as une force et une empathie qui te pousseront vers le chemin le plus adapté pour toi et les tiens. Continue à dire ce que tu penses avec les formes que tu maîtrises et crois en toi.

Prends soins de toi,

Moi

Pour le 2éme défi il fallait choisir 4 messages :

J’ai choisi :

  • je t’aime exactement tel que tu es
  • je suis heureuse que tu veuilles être toi même
  • c’est normal que tu sois triste quand les choses ne se passent pas comme tu le voudrais
  • c’est bien que tu fasses les choses à ta manière

BILAN : je n’ai pas pris le temps de faire le 3éme défi et cela est bien dommage mais cela me fait réaliser qu’il faut se garder du temps pour soi où on oublie un peu notre quotidien. De réaliser le 1er défi, cela me fait prendre conscience du chemin parcouru et qu’en fin de compte, je suis toujours la même au fond de moi. Quant au 2éme défi, il permet de continuer le cheminement dans ce sens.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires à propos de “Défi « Retrouver son enfant intérieur » #defiouecrit2016 semaine2

  1. Ha oui pas facile de s’écrie à soit même
    Je crois que je n’arriverais même pas à le faire en bien
    je serait beaucoup beaucoup plus dur envers moi même et peut être méchante

    c’est vrai ce que tu dis, tu es une belle personne, gentille, aimable, adorable
    reste comme tu es
    moi je t’aime comme ça pour te connaître  » un tout petit peu »

    prend soin de toi ma belle

  2. Cette lettre n’a pas du être facile à écrire. Elle est très touchante et j’espère que cette lettre a réussi à réconforter l’enfant que tu as été, et qui est encore un peu au fond de toi !

  3. J’aime beaucoup ton bilan, et c’est effectivement dommage que tu n’aies pas pu trouver le temps. Peut-être pourras-tu la semaine prochaine ? Ce n’est pas interdit de dépasser si c’est quelque chose dont tu as réellement envie 😉

      • Rho merci (en réalité je vous lis tard parce que je veux tout faire en blog, histoire de trouver mes favoris de la façon la plus juste qui soit – non parce que sinon j’oublie mes premières lectures avec ma mémoire de poisson pané)

  4. Tu m’as mis les larmes aux yeux… Oui tu es une superbe personne!!! Et je suis touchée par ton affection, même si l’on se connait « vraiment » depuis peu!

Un petit message ?